Le public auquel s’adressent les CISP est précisé dans le décret de 2013. Au-delà des considérations administratives, ce sont des femmes et des hommes généralement identifiés comme « éloignés de l’emploi », « peu qualifiés », en situation d’exclusion et/ou de précarité croissante. Dans les CISP, nous appuyons la formation sur leurs compétences, leur savoir-faire, leur motivation à soutenir et à construire, leur potentiel à encourager et à développer…

Ces publics ont pour nous un nom, un prénom, une histoire singulière, mais aussi des caractéristiques communes que nous vous proposons d’explorer ensemble pour mieux comprendre les causes de leurs situations et … identifier des points d’appui pour un accompagnement socio-pédagogique de qualité.

Pour qui ?

Tous les travailleurs et travailleuses du secteur des CISP.

Quoi ?

Partir de l’expérience des participants avec les publics qu’ils rencontrent dans leur institution. S’appuyer sur des ressources et des clés d’analyse qui permettent d’interroger les réalités des publics (c’est quoi « l’insertion » ? se former sous le seuil de pauvreté ?, quid de la disqualification sociale et de la désaffiliation sociale des stagiaires ?, pourquoi nos stagiaires ne recourent-ils pas à certains droits ?, etc.). Mieux comprendre les réalités des situations individuelles d’exclusion sociale et leurs causes individuelles et collectives (impacts des politiques d’activation et de la course à « l’emploi à tout prix », effets paradoxaux du contrôle des efforts et des démarches contraignantes, etc.). Dégager des points d’appui et des clés concrètes pour l’action et la pratique avec les stagiaires au quotidien.

Comment ?

La formation s’appuiera sur des situations réelles des stagiaires dans les CISP. Elle alternera des moments d’expression des participants, d’échange et de débat, d’articulation avec des outils d’analyse et conceptuels, de réflexions personnelles et collectives, en grand groupe et en sous-groupes.

Intéressé.e par la formation mais tu n’as pas d’identifiant pour l’intranet ? Pas de soucis ! Remplis le formulaire suivant et renvoie le à nathalie.pieront@interfede.be