Le cœur du dispositif de formation en CISP repose tant sur la démarche pédagogique que sur l’accompagnement des stagiaires. Cet accompagnement est mené par des travailleurs ayant des fonctions diverses : travailleurs sociaux, agents de guidance, d’orientation ou d’intégration, responsables du suivi individuel des stagiaires, coordinateurs pédagogiques, accompagnateurs à la formation… Nous les avons regroupés dans une catégorie que nous avons baptisée Intervenants psycho-socio-pédagogiques (IPSP).

Leurs tâches sont multiples. Elles relèvent notamment de l’accueil et du recrutement des stagiaires, de l’accompagnement individuel sur diverses problématiques (logement, garde d’enfants, mobilité, endettement…), de l’accompagnement collectif, de l’évaluation du dispositif de formation, du suivi administratif des stagiaires, du travail d’équipe… Ils participent également à l’élaboration de partenariats qui permettent de créer un réseau avec d’autres opérateurs de formation ou intervenants psycho, médico ou sociaux.

Pour qui ?

Les travailleurs et les travailleuses du secteur des CISP exerçant une fonction d’intervenant psycho-socio-pédagogique (IPSP) dans un CISP : coordinateurs pédagogiques, agent de guidance, assistants sociaux, accompagnateurs à la formation, jobcoach…

Quoi ?

La formation a pour objectif d’accompagner un groupe de travailleurs exerçant une fonction d’intervenant psycho-socio-pédagogique dans un CISP par l’échange et l’analyse de situations professionnelles insatisfaisantes. Par ce travail réflexif, chacun pourra préciser son contexte et cadre de travail, clarifier ses missions, rôles et fonctions en regard du projet du centre et de sa place dans l’institution. Au fur et à mesure de la formation, les participants se doteront de ressources méthodologiques et conceptuelles pour améliorer la qualité de leurs interventions avec et auprès des stagiaires, mais également au sein des équipes.

Comment ?

L’expérience professionnelle des participants sera le point d’ancrage de la formation. Au départ de l’analyse des pratiques, nous construirons des repères pour soutenir la posture d’intervenant psycho-socio-pédagogique de chaque participant. L’implication dans le dispositif est essentielle. La co-construction sera au cœur de ces six journées.