La direction de l’emploi et de la formation professionnelle de la Région wallonne (DGO6) est en train de finaliser la rédaction d’un guide des dépenses admises et non admises pour les aides publiques accordées aux opérateurs qu’elle subventionne. Ces opérateurs ont examiné ce guide et émettent plusieurs observations et recommandations à l’égard de ce guide. Précisons d’emblée que les opérateurs ne contestent en aucune manière le bien-fondé d’un contrôle de l’utilisation des subventions publiques. Mais les dispositions énoncées en matière de justification financière des dépenses, confirmées tant par l’inspectrice générale de la DGO6 que le Ministre P-Y Jeholet malgré des interpellations de l’Interfédé et d’autres fédérations, ne rassurent en rien les secteurs qui seront soumis à ce guide. Que du contraire, nous craignons pour la viabilité financières des opérateurs, la continuité de leurs missions est mise en péril et l’autonomie associative est bafouée. Avec des conséquences sur l’emploi et la pérennité des actions. Nous avons donc décidé d’envoyer un courrier collectif au Ministre Jeholet et à tous les membres du Gouvernement wallon pour les alerter de la situation et permettre une véritable concertation pour élaborer des propositions constructives.

Prendre connaissance de ce courrier et le télécharger ici.