Le secret professionnel est essentiel pour protéger la relation de confiance entre les travailleur·euse·s sociaux·ales et les stagiaires. Bien qu’il soit central, son cadre légal n’est pas toujours bien connu, compris ou facile à mettre en œuvre. Cette formation sera l’occasion de prendre du recul sur le travail quotidien et de remettre en question ses pratiques.

PUBLIC

Le personnel du secteur CISP.

OBJECTIFS

Connaître les différentes sources réglementaires qui organisent la gestion du secret professionnel, identifier leurs impacts sur les pratiques professionnelles en CISP et les pratiques pertinentes en la matière.

CONTENUS

  • Secret professionnel ou devoir de discrétion. Quel cadre s’applique aux CISP ?
  • Le cadre juridique de la réforme de l’accompagnement et du dossier unique.
  • Le cadre juridique et déontologique du secret professionnel.
  • Les conditions de la levée du secret professionnel.
  • Les différentes solutions alternatives à la levée du secret.
  • Les conditions du secret professionnel partagé.
  • L’impact de la disposition “le secret professionnel” sur la déontologie dans le travail.
  • Les pratiques pertinentes en se fondant notamment sur l’expérience des centres.
  • Balises du partage d’informations vers les partenaires.

DÉMARCHE

La formation s’appuie sur l’expérience, les connaissances, les outils et pratiques des participant·e·s et alterne des échanges, apports théoriques et moments de réflexion personnelle et collective.