Décembre 2020

Pour les CISP, l’accompagnement des stagiaires est centrale et va bien au-delà de l’action directe avec les stagiaires et concerne toute
action visant à créer les conditions pour que les stagiaires puissent “se former en vue de s’épanouir et de réaliser librement leur
projet professionnel et de vie dans une société juste et égalitaire.”

C’est à partir du partage des pratiques des CISP qu’ont été définis trois dimensions de l’accompagnement en CISP qui sont à la fois individuelles et collectives : l’accompagnement psycho-social, l’accompagnement pédagogique et l’accompagnement professionnel. Complétées par deux axes transversaux : l’accompagnement administratif et la communication au sein de l’équipe et avec des partenaires potentiels.

Il est à noter que l’accompagnement n’est pas circonscrit à un métier. Dans certains CISP, ceux et celles qui réalisent les accompagnements
de stagiaires sont responsables de filière, d’autres accompagnateur·trice·s à la formation, assistant·e·s social·e·s responsables de suivi psycho-social, voire des formateur·trice·s en ce qui concerne les stages en entreprise… Et qu’ils sont exercés par des travailleur·euse·s ayant des compétences très variées. Le travail débuté en octobre 2017 a abouti en décembre 2020 à la publication du “Référentiel de compétences de l’accompagnement en CISP”. Sa visée est de préciser les compétences déclinées en aptitudes (savoir-faire et savoir-faire-comportementaux) et en savoirs et d’être ainsi un outil au service de la formation des travailleurs et des travailleuses du secteur CISP.